ActualitéAveyronSports

Rallye du Rouergue. Camilli, vainqueur par KO

L’édition 2021 du rallye du Rouergue a tenu toutes ses promesses. Un retour en fanfare après une année sans, covid oblige… Il y a eu des sourires, des larmes, du public, et évidemment du suspense pour ces deux jours de course. 

Côté sourire, on retiendra celui d’Éric Camilli, vainqueur de cette manche du championnat de France. Le niçois prend d’ailleurs la tête du championnat. Il devance Quentin Giordano et William Wagner. Quentin Giordano qui a laissé échapper la victoire, dans le premier passage de la spéciale de Luc-Moyrazès, victime d’une touchette-crevaison. Mais le pilote s’est accroché pour garder la 2e place. 

Jean-Michel Da Cunha et son copilote, Jérémy Cenci, ont été victime d’une sortie de route dans la première spéciale. @Archives Ruthenois.com

54 abandons

On pensera aussi à l’abandon prématuré de Yoann Bonato, dès la 3e spéciale du Rouergue, qui venait pour jouer la victoire. Ou à la sortie de route de Jean-Michel Da Cunha, qui a d’ailleurs du être hospitalisé et opéré d’une fracture lombaire. 

Autre accident spectaculaire. Celui de Jean-Laurent Chivaydel, sortis dans l’avant-dernière spéciale, l’Aveyronnais et son copilote ont pu sortir de leur voiture, avant que celle-ci ne prenne feu ! Sans oublier évidemment la performance XXL d’Alexis Sirmain, qui se glisse à la 14e place du général avec sa Peugeot 106. Ou celle de Guillaume Canivenq, vainqueur en Clio Trophy, et 18e au général.

Une belle édition 2021, qui a ravi les organisateurs, les pilotes, et le public… 

Guillaume Canivenq, et son copilote, Bastien Dumas, ont remporté le Clio Trophy. @Bastiendumas

Les réactions 

Eric Camilli : « Nous sommes vraiment ravis. Je n’ai pas de mot. Notre première victoire en CFR, c’est fabuleux. On n’était pas venu ici avec de la prétention, c’est magnifique. »

Quentin Giordano : « C’est le jeu. Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. J’ai été déconcentré. Ensuite, on a tout essayé, on a attaqué, et sur la dernière spéciale, on est remonté 2e. »

William Wagner : « On n’a pas trop calculé, mais on termine 3ème ! On s’est bien battus malgré les soucis rencontrés, mais on n’a rien lâché. »

Classement:  Général :  1. Eric Camilli (Citroën C3), 1h55m51’6’’ ; 2. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), +1m40’9’’ ; 3. William Wagner (Citroën C3), +1.52’0’’ ; 4. Ludovic Gal (Volkswagen Polo), +1.52’8’’ ; 5. Jordan Berfa (Hyundai i20), +2.14’4’’ ; 6. Pierre Roche (Citroën C3), +3.17’3’’ ; 7. Patrick Rouillard (Skoda Fabia), +3.39’5’’ ; 8. Cédric Robert (Alpine A110), +3.55’5’’ ; 9. Maxime Potty (Ford Fiesta), +6.03’0’’ ; 10. Vincent Leduc (Citroën C3), +7.35’5’’ ; 11. Nicolas Hernandez (Alpine A110), +7.54’1’’ ; 12. Stéphane Lefebvre (Opel Corsa GS Line), +8.58’1’’ ; 13. Bernard Casier (Ford Fiesta), +9.24’8’’ ; 14. Alexis Sirmain (Peugeot 106 Equinoxe), +11.33’1’’ ; 15. Loïc Panagiotis (Alpine A110), +11.33’3’’ ; 16. Frédéric Roussel (Citroën C3), +11.46’0’’ ; 17. Grégory Fontalba (Alpine A110), +11.46’5’’ ; 18. Guillaume Canivenq (Renault Clio RS), +12.15’5’’ ; 19. Thomas Chauffray (Renault Clio RS), +12.33’2’’ ; 20. Romain Di Fante (Renault Clio RS), +12.34’0’’.

Vendredi

ES 1 (St Julien de Rodelle-Sebrazac) : 1. Yoann Bonato (Citroën C3), 5.08’0’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.02’1’’ ; 3.  Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), +0.02’4’’.  ES 2 (Campouriez-Florentin la Capelle-Le Nayrac) : 1. Yoann Bonato (Citroën C3), 18m02’4’’ ; 2. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), +0.04’0’’ ; 3. Eric Camilli (Citroën C3), +0.07’9’’. ES 3 (Laissac-Séverac l’Eglise) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 6m57’2’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.04’0’’ ; 3. Jordan Berfa (Hyundai i20), +0.07’2’’. ES 4 (St Julien de Rodelle-Sebrazac) : 1. Eric Camilli (Citroën C3), 5m10’6’’ ; 2. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), +0.00’2’’ ; 3. William Wagner (Citroën C3), +0.03’3’’. ES 5 (Campouriez-Florentin la Capelle-Le Nayrac) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 18m07’2’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.08’6’’ ; 3. Ludovic Gal (Volkswagen Polo), +0.21’5’’. ES 6 (Laissac-Séverac l’Eglise) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 6m55’5’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.01’8’’ ; 3. Jordan Berfa (Hyundai i20), +0.09’9’’.

Samedi

ES 7 (Lévezou) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 5m53’3’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.01’3’’ ; 3. Jordan Berfa (Hyundai i20), +0.06’9’’. ES 8 (Trémouilles-Comps la Grande Ville) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 4m27’5’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.02’7’’ ; 3. Cédric Robert (Alpine A110), +0.04’4’’. ES 9 (Luc- Moyrazès) : 1. Eric Camilli (Citroën C3), 17m05’6’’ ; 2. Ludovic Gal (Volkswagen Polo), +0.15’8’’ ; 3. Jordan Berfa (Hyundai i20), +0.18’7’’. ES 10 (Lévezou) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 5m55’8’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.01’2’’ ; 3. William Wagner (Citroën C3), +0.04’6’’. ES 11 (Trémouilles-Comps la Grande Ville) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 4m25’9’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.05’1’’ ; 3. Ludovic Gal (Volkswagen Polo), +0.06’7’’. ES 12 (Luc- Moyrazès) : 1. Quentin Giordano (Volkswagen Polo GTI), 16m56’8’’ ; 2. Eric Camilli (Citroën C3), +0.11’1’’ ; 3. William Wagner (Citroën C3), +0.14’5’’.

 

 

 

 

Bouton retour en haut de la page