BaraquevilleCommerce

Baraqueville. Anaïs Blanc et Antoine Couderc, deux activités, un même local

Ce sont des entrepreneurs du coin qui ont pris la suite de Bourguignon Chauffage dans le local Bonnefis, situé avenue du Centre. Anaïs Blanc et Antoine Couderc ont créé leur entreprise il y a quelques mois seulement, chacun de leur côté. La première évolue dans l’événementiel tandis que le second est dans l’informatique et plus précisément dans la protection de données (RGPD). Tous deux travaillaient auparavant depuis leur domicile avec l’ambition d’avoir un jour leur propre local professionnel.

Lorsque cette vitrine en plein cœur de Baraqueville s’est libérée, chacun s’est dit qu’il s’y verrait bien, mais encore fallait-il que les charges supplémentaires de cette location soient admissibles dans leurs dépenses. Pour atténuer cet effet-là, les deux amis de longue date ont alors envisagé une nouvelle formule : s’associer sur le même bail pour ce local ce qui leur permettrait d’en mutualiser les charges. L’idée était même avancée de regrouper ici une troisième personne officiant dans la photo.

DR

Si cette dernière possibilité n’a pu se concrétiser, la coopération d’Anaïs et d’Antoine a vu le jour en juin dernier et les deux jeunes entrepreneurs n’y trouvent que des avantages. Ils peuvent désormais non seulement faire une vraie coupure entre les moments de travail et ceux de leur vie privée, mais ce n’est pas tout : ils ont pu concrètement mesurer les retombées d’une bonne visibilité ce qui leur permet d’être mieux identifiés, mais aussi d’avoir le plaisir de travailler au quotidien dans un espace agréable.

Anaïs bénéficie même de 70 m2 de stockage qu’elle utilise pour remiser tout le matériel qu’elle propose à la location (table, chaises, vaisselle, déco…) Après avoir fait quelques opérations de rafraîchissement à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment, ils se sont partagé l’espace tout en gardant une grande pièce commune pour leurs besoins de réunions. Quant aux bénéfices de la mutualisation, ils ont largement dépassé ceux du loyer : ils concernent aussi tous les abonnements, le chauffage, le copieur… et même le passage à la boulangerie pour les viennoiseries du matin.

On peut considérer que c’est un véritable mini tiers lieu qu’ils se sont créé ici, mais précisons quand même que les deux vingtenaires sont des amis de longue date. Forcément pour partager un lieu de travail dans la bonne humeur, ça aide !

Source
Mairie de Baraqueville
Bouton retour en haut de la page