Cassagnes-BégonhèsCommerce

Réquista. Cazelle, des vêtements aux teintures naturelles

Depuis Réquista, Morgane Recoules propose des vêtements unisexes pour adultes et bébés aux teintures végétales, françaises et biologiques.

Ça bouge dans nos campagnes ! Installée à Réquista depuis deux ans, Morgane y a créé l’entreprise Cazelle en 2021. Sur sa boutique en ligne et sur quelques marchés, elle propose des vêtements et tissus certifiés biologiques aux teintures made in France, écologiques et végétales. « Je voulais proposer aux gens des teintures qui sont moins toxiques pour ceux qui les portent, allier l’agriculture à la mode » explique la jeune entrepreneuse de 26 ans.

Réquistanaise de mère en fille depuis plusieurs générations, Morgane est partie vivre au Canada une fois son diplôme de l’École de mode de Toulouse en poche. Pendant trois ans elle travaille dans la production de vêtements avec Disney d’abord où elle confectionne les costumes des parades, avant de s’orienter vers les vêtements pour bébés ou encore les manteaux conçus pour résister aux -50° des rudes hivers canadiens.

« J’ai fini par être écœurée par la mode, je voulais faire quelque chose de plus durable, plus centré sur l’écologie » explique Morgane. C’est une rencontre avec une productrice canadienne de teinture écologique qui lui donne le déclic. Lorsqu’elle revient en France en 2020 après le premier confinement, la jeune femme a déjà son projet en tête : lancer son activité de tissus teints avec des matières végétales et écologiques.

Cazelle met en avant ses teintures naturelles sur les marchés. © Ruthénois.com

Des vêtements évolutifs qui grandissent avec bébé

C’est maintenant bien connu : la mode fait partie des industries les plus polluantes au monde. Pour Morgane, il était important de proposer des vêtements qui encouragent à une consommation raisonnée. Pas commun pour une créatrice de mode, n’est-ce pas ? Ses vêtements pour bébés sont donc évolutifs : il suffit de les replier au début de la vie de bébé, puis de les déplier au fur et à mesure que l’enfant grandit. Dans cette même logique, ses vêtements sont unisexes. « Genrer les vêtements, ça fait encore plus de production, explique Morgane. C’est un peu bête, surtout pour des bébés ! [Les vêtements non-genrés] ça permet aussi d’utiliser les vêtements du premier bébé pour le deuxième. » Malin !

De la laine venue du Tarn

Morgane propose également des pelotes de laine qu’elle récupère des moutons qui paissent à Réalmont dans le Tarn et qu’elle file elle-même de manière artisanale avec un rouet, comme nos anciens ! Et conserver la mémoire du savoir-faire passé, c’est exactement ce que recherche Morgane : « la conservation du savoir des teintures, c’est quelque chose qu’on avait et qu’on n’aurait jamais dû perdre ». Si les tissus (certifiés bio) viennent encore d’Inde, les teintures elles sont 100 % françaises puisqu’elles proviennent de Rochefort. Ces tissus teints sont aussi proposés au mètre sur le site de Cazelle.

Morgane Recoules file elle-même la laine venue du Tarn. © Ruthénois.com

En attendant de retrouver Morgane sur divers marchés aveyronnais, ses produits sont disponibles à l’achat sur la boutique de son site www.ateliercazelle.com.

Bouton retour en haut de la page