Faits diversOnet-le-Château

Onet-le-Château. Un automobiliste roué de coups avec un cric télescopique…

Dimanche 6 mars un peu après 9h, un conducteur faisant une « pause cigarette » sur le parking du centre commercial Leclerc à Onet-le-Château a été agressé par un autre conducteur lui reprochant de le suivre. Ce dernier lui a porté des coups sur les jambes avec un cric télescopique.

En lui portant des coups, l’agresseur a dégradé involontairement la carrosserie du véhicule de la victime, puis toujours sous la menace de sa clef métallique, a obligé la victime à s’accroupir tout en lui assenant d’autres coups sur l’ensemble du corps.

Le mis en cause a exigé que la victime lui donne son téléphone portable qu’il a fini par trouver en fouillant le véhicule avant de prendre la fuite.

Une coordination police / gendarmerie

La victime s’est rendue au Groupement de Gendarmerie de l’Aveyron pour déposer plainte, mais les militaires l’orientaient vers le commissariat de police de Rodez territorialement compétent sur les lieux de l’agression.

Les gendarmes ayant activé la géolocalisation du portable volé, l’auteur était localisé sur la commune d’Onet-le-Château où il était rapidement repéré et interpellé par une patrouille de police.

Le téléphone portable dérobé à la victime était découvert dans le véhicule du voleur et était restitué.

Placé en garde à vue, l’individu, sans domicile fixe et bénéficiaire d’une allocation adulte handicapé, a reconnu les faits en tenant des propos incohérents.

Sa garde à vue a été prolongée à la demande du Parquet pour pouvoir procéder à une expertise psychiatrique qui concluait à une abolition partielle de son discernement, mais son accessibilité à la sanction.

Le mis en cause a été remis en liberté après notification d’une convocation devant le tribunal judiciaire de Rodez pour le 10 mai 2022.

Source
Police nationale de l'Aveyron
Bouton retour en haut de la page