ActualitéFootballRodez

Ligue 2. Rodez chute dans les arrêts de jeu

Pour la 35e journée, Rodez a été battu par Nîmes, 3 à 2. Avec un but encaissé à la 94e...

À Nîmes, au stade des Costières, Nîmes bat Rodez, 3 à 2 (Mi-temps : 2/0)
Arbitre : Mr Mathieu Vernice

Buts Nîmes : Omarsson (18e, 94e), Koné (36e)
Buts Rodez : Danger (52e), Célestine (55e)

Nîmes : BratveitSadzoute, Martinez, Ueda, Paquiez puis Burner (74e)Fomba puis Guessoum (84e), Valerio puis Delpech (61e), Ponceau, Benrahou puis Eliasson (61e), Koné puis Briançon (74e)Omarsson.

Rodez : MpasiRaux-Yao, Célestine, Malanda puis Rajot (78e)Buadès puis Coelho (83e)ObiangChougrani puis Ouammou (92e)Boissier, Danger puis David (92e)Corredor puis Dembelé (83e)Depres. Avertissements : Célestine (48e)Rajot (81e)

Scénario cruel sur la pelouse des Costières. Menés 2 à 0 à la pause, les Ruthénois ont fait une grosse deuxième mi-temps, réussissant à égaliser en 3 minutes par Danger (52e) et Célestine (55e). Avant de céder, à la toute dernière minute, et de s’incliner 3 à 2, après le doublé d’Omarsson (94e). 

Une mi-temps ratée

En première mi-temps, Rodez semble être venu à Nîmes avec l’envie de jouer, et surtout de repartir avec des points. Dès la 6e minute, Corredor s’illustre avec une première frappe, au-dessus. Deux minutes plus tard, Benrahou tente de centrer pour Koné, mais Mpasi est vigilant. À la 15e minute, la frappe lointaine de Valério s’envole. Rodez semble bien dans son match jusqu’à la 18e… Omarsson contrôle de la poitrine à l’entrée de la surface sur un centre de Sadzoute, pour lancer Koné, qui n’a plus qu’à ajuster Mpasi, entre les jambes. Rodez va tenter de réagir rapidement, notamment à la 24e. Sur un corner, Boissier à la baguette, trouve la tête de Raux-Yao, qui rate le cadre ! Ou à la 29e, ou il faut une bonne intervention de Bratveit devant Depres, sur un centre parfait d’Obiang. Mais à force de ne pas réussir à concrétiser ses situations, Rodez s’expose. Et va encaisser un 2e but à la 36e. Sur le côté gaucheSadzoute se défait de deux défenseurs, et centre en première intention pour Omarsson, qui double la mise… Un break qui va faire mal aux Ruthénois à 10 minutes de la pause. Qui vont bien essayer sur des coups de pied arrêtés de faire la différence, mais sans être suffisamment dangereux pour inquiéter Bratveit et la défense nîmoise. Rodez rentre aux vestiaires menés 2 à 0…

Une vingtaine de supporters du Kop Ruthénois avait fait le déplacement à Nîmes. @Kop Ruthénois

2 buts en 3 minutes

En seconde période, Rodez tente d’entrée dès la 46e. Obiang, à l’entrée de la surface, centre au second poteau pour Depres, trop court… 3 minutes plus tard, sur un corner, Boissier trouve à nouveau la tête de Raux-Yao, mais ça fuit encore le cadre… Et va être récompensé de ses efforts à la 52e. Corredor est trouvé en première intention, et réussit à laisser filer pour Danger. Qui à bout portant, ne laisse aucune chance à Bratveit pour permettre à Rodez d’espérer à nouveau… Surtout que Rodez va égaliser à la 55e. Sur un corner, le ballon est dégagé, mais revient sur Corredor. Qui centre… Le ballon est cafouillé, et arrive dans les pieds de Célestine, qui d’une grosse frappe, permet à son équipe de revenir dans le match. À la 66e, il faudra un dégagement en catastrophe de Paquiez en corner, devant Corredor Rodez, revigoré par son égalisation, pousse sur la pelouse de Nîmes, pour tenter d’arracher la victoire. Mais Nîmes résiste alors qu’il reste un quart d’heure à jouer. À la 77e, la tête de Depres sur le centre d’Obiang passe juste à côté du cadre… Dembelé, sur un corner de Boissier, ne peut reprendre le ballon, à la 85e. Rodez jette toutes ses forces dans la bataille, pour essayer de ramener plus qu’un point… Comme à la 90e, avec la frappe de Danger, bien capté par Bratveit. Et sur une erreur… Rodez va tout perdre dans les arrêts de jeu. Mpasi, en voulant dégager, glisse et remet le ballon dans les pieds dOmarsson. Qui lobe le gardien, et donne la victoire à Nîmes à la 94e. Rodez n’est pas barragiste, mais devra attendre puisque le match entre Nancy et Quevilly a été arrêté en raison de jets de fumigènes sur le terrain. Prochain rendez-vous pour Rodez, le lundi 2 mai, avec la réception du TFC. 

Bouton retour en haut de la page