ActualitéFootballNon classéRodez

Ligue 2. Rodez pour confirmer à Bastia

37e journée de championnat, pour le RAF, en déplacement à Bastia

Il reste encore deux matchs au Rodez Aveyron Football pour essayer d’aller décrocher leur maintien en Ligue 2. Grâce à sa victoire contre le TFC, 1 à 0, Rodez a renoué avec la victoire et reste en vie pour cette fin de saison. Les Ruthénois ne sont plus barragistes, et à seulement un point de Valenciennes. Pour l’avant-dernière journée, direction Bastia, 14e du classement. Un déplacement pas simple a négocié pour le coach, Laurent Peyrelade :

Il y aura 15 000 spectateurs, Bastia n’a perdu qu’un seul match à domicile. Ça va être dur, ça va être compliqué. Et si on n’a pas l’attitude que l’on a eu contre Toulouse, ça ne le fera pas. Notre maintien, il va passer par là.

4 absents

Pour ce match, et également celui à domicile, contre Caen, la semaine prochaine, le staff devra se passer de Bardy (dos)Depres (Genou) Buni Jorge (Cheville)Buadès (adducteur). Ce dernier pourrait retrouver le groupe, s’il faut passer par les barrages. Lundi soir, après la victoire contre le TFC, après 5 mois de disette, le coach, Laurent Peyrelade a semblé être tout en retenu… « Le travail n’est pas fini, confie-t-il. Je dois faire passer le message qu’on doit être dans la même attitude qu’en seconde mi-temps contre Nîmes, puis sur l’ensemble du match contre le TFC. De toute façon, avec 37 points, on ne se maintiendra jamais. Le minima, c’est 40 et ça ne sera peut-être pas suffisant. »

Ne pas s’occuper des autres

Pendant que Rodez ira à Bastia, son principale adversaire pour le maintien, Quevilly, sera sur la pelouse de Caen, l’adversaire de la semaine prochaine du RAF. Une équipe maintenue qui pourrait lâcher inconsciemment lors des derniers matchs ? Non pour le coach ruthénois :

On est dans un monde professionnel, ou chaque match a son importance. On veut toujours gagner, se faire voir. Et en fonction du classement, la dotation de la ligue n’est pas la même. Même si Caen, 7e, a une ambition au départ de remonter en Ligue 1, le classement pour eux est insuffisant. Ils sont dans une logique de toujours faire mieux. Et avec les joueurs qu’ils ont, ils vont jouer Quevilly ou Rodez, de la même attitude que les matchs d’avant.

Pour lui, le plus important, c’est que Rodez soit dans les attitudes, dans l’envie, dans la détermination, au-dessus de ces adversaires pour les matchs à venir. Comme à Nîmes en deuxième période, ou contre le TFC. Pour espérer prendre les points manquants pour arracher le maintien, et s’offrir une 4e saison en Ligue 2.

Ce samedi 7 mai, Bastia – RAF, au stade Armand Cesari, à 19 h

Le groupe pour le déplacement à Bastia. @Ruthénois.com
Bouton retour en haut de la page