ActualitéFootballRodez

Ligue 2. Rodez fait un grand pas vers le maintien !

Pour la 37e journée, 2e victoire consécutive pour le RAF, qui s'impose à Bastia, 1 à 0, avec un but à la 93e. Et s'offre quasiment le maintien

À Bastia, au stade Armand Cesari, Rodez bat Bastia, 1 à 0 (mi-temps : 0/0)

Arbitre : Mr Pierre Legat

But Rodez : Corredor (93e)

Bastia : BoucherKaïboue, Le Cardinal, SainatiSchur, Vincent, Ben Saada puis Roncaglia (76e), Talal puis Magri (76e)RobicSalles-Lamonge puis Coulibaly (89e)Santelli puis Saadi (76e).
Avertissement : Robic (86e)

Rodez : MpasiObiangChougrani, Célestine puis Raux-Yao (59e)MalandaCoelhoOuammou puis Rajot (82e)Boissier, Danger, Corredor puis Varane (94e)Dembelé puis Kerouedan (59e).
Avertissements : Célestine (16e)Boissier (34e)

En première mi-temps, match plaisant entre deux équipes qui ont envie de produire du jeu. La première frappe est pour Bastia, à la 4e minute, par Santelli, mais Mpasi était bien sur la trajectoire. De son côté, Rodez va avoir une situation à la 9e minute. Danger hésite à frapper, et tente de passer à Dembelé, mais c’est trop profond. Rodez aura une vraie occasion à la 12e minute, sur un corner d’Ouammou. Corredor oblige Boucher à une grosse sortie en corner, pour éviter le but. Derrière, Rodez va avoir plus de mal, et devoir gérer les incursions bastiaises. Notamment sur un coup franc de Kaïboue, à la 34e. Ou il faut un bel arrêt de Mpasi pour détourner la frappe en corner. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Rodez bien en place

En seconde période, les deux équipes reviennent avec les mêmes intentions, et le ballon va d’un camp à l’autre. Rodez aura d’ailleurs une grosse occasion dès les premières minutes, à la 49e. Dembelé avait fait le plus dur, en chipant le ballon à un défenseur, et se présente seul face au gardien. Et perd son duel… Bastia a le pied sur le ballon, et oblige les Ruthénois à être bien en place défensivement. Des Bastiais qui procèdent beaucoup en contre. Comme à la 55e, ou la frappe de Santelli passe au-dessus. Rodez tente de mettre un peu de vitesse, mais se heurte à une très bonne défense des Corses. Comme quand, à la 63e, Kerouedan tente de lancer Corredor. À la 67e, belle action ruthénoise, avec un rush de Danger, qui remonte côté droit. Il réussit à s’infiltrer, pour mettre en retrait à Boissier. Talal dégage en catastrophe en corner.

Corredor sauveur

Rodez, bien sur cette fin de mi-temps, fonctionne en contre, et oblige Bastia à être vigilant. À la 80e, Kerouedan se bat, pour remettre en retrait à Corredor, qui voit Boucher sortir le ballon en corner. Qui ne donnera rien. Rodez pousse dans les 10 dernières minutes. Comme à la 83e, ou Rodez obtient un nouveau corner. Boissier doit attendre avant de le tirer, après un nouveau jet de projectiles… Mais la tête de Corredor passe juste à côté. Boucher sera bien sur la trajectoire, sur un nouveau corner tiré par Boissier, à la 87e. Avant de réussir à marquer le but du bonheur dans les arrêts de jeu ! Kerouedan est lancé sur le côté droit, et réussit à donner en retrait à Corredor. Qui offre quasiment à son club le maintien en Ligue 2 puisque Quevilly s’est incliné à Caen, 2 à 0. Rodez a 3 points d’avance, et un goal-average de 7 buts d’avance… Donc, sauf scénario improbable la semaine prochaine, Rodez connaîtra une 4e saison en Ligue 2. 

Bouton retour en haut de la page