FootballRodez

Football. Rodez reste en Ligue 2 !

Pour la 38e et dernière journée de championnat, Rodez a assuré sa place en Ligue 2, en s'imposant 2 à 0

À Rodez, à Paul-Lignon, Rodez bat Caen, 2 à 0 (mi-temps : 0/0)

Arbitre : Mr Pierre Gailloustre
1667 spectateurs

Buts Rodez : Célestine (53e)Kerouedan (89e)

Rodez : MpasiCoelhoMalanda, Célestine puis Raux-Yao (78e)ChougraniObiang, Danger puis Varane (82e)BoissierCorredor puis Vilhjalmsson (82e)Ouammou puis Rajot (73e)Dembelé puis Kerouedan (73e). Avertissements : Danger (24e)Darbelet (37e)

Caen : PeanTeikeuTraoré puis Lebreton (74e)OniangueChahiri puis Shamal (46e)DeminguetSyRivierez, El Abdi puis Hountondji (58e), Jeannot, Da Costa. Avertissement : El Abdi (12e)

En première mi-temps, Rodez rentre tout de suite dans son match. Obtenant le premier corner de la partie, dès la 4e. Ou le premier coup franc, deux minutes plus tard. Rodez se bat sur ce dernier match de la saison régulière, poussé par ses supporters. Notamment, quand Coelho, sur un long ballon de Célestine, oblige Caen à concéder un nouveau corner. Des Ruthénois qui vont enchaîner les corners au quart d’heure de jeu, mais sans réussir à faire céder la défense caennaise. À la 22e, le stade croit à l’ouverture du score. Corredor récupère le ballon, après une superbe diagonale, et met un ballon parfait pour Chougrani dans la surface. Le joueur tergiverse un peu, et voit son ballon détourner en corner. Ou il faudra une parade réflexe de Pean, sur une tête de Corredor. Quelques minutes plus tard, première situation chaude pour Caen. Le ballon circule, et arrive jusqu’à Jeannot. Sa frappe passe juste à côté du but de Mpasi. Le ballon circule d’un camp à l’autre, et il faudra une belle claquette de Mpasi, à la 34e, pour éviter l’ouverture du score. Juste avant la pause, sur un nouveau contre, Corredor ne réussit pas à trouver Dembelé, ou est trop court sur un centre de Chougrani. Les deux équipes rentrent donc aux vestiaires sur un score nul et vierge. 

Célestine, le héros du soir

En deuxième période, Rodez est bien en place défensivement, et réussit à sortir proprement de son camp. Et va faire chavirer tout un stade à la 53e. Après un bon coup-franc, le ballon est sorti en corner. Sur celui-ci, Boissier va trouver Célestine, qui d’une tête décroisée, ne va laisser aucune chance à Pean. Et permettre à Rodez de prendre l’avantage. Des Ruthénois déchaînés et poussés par un public conquis, avec une grosse occasion à la 56e. La frappe de Danger va obliger Pean à détourner sur sa transversale. Mpasi, à la 60e, ne va pas être inquiété sur le corner caennais. Rodez aura encore la balle du break à la 65e, mais Ouammou voit sa frappe s’échapper du cadre. 

Chougrani s’est battu sur la pelouse, pour permettre à Rodez de s’imposer. @Ruthénois.com

Mpasi, homme du match

Et Mpasi va être décisif à la 68e. Sur un déboulé de Sy, il va, du bout des doigts, détourner la frappe à bout portant. Et permettre à son équipe de conserver sa petite avance. Comme à la 72e, ou il se couche bien sur une frappe lointaine. Il est bien aidé par sa défense, qui se bat sur chaque ballon, et empêche Caen de revenir dans le match, alors qu’il reste un quart d’heure à jouer. Caen tente d’accélérer, mais trouve un dernier rempart, avec un énorme match du portier ruthénois, Mpasi. Qui est sur toutes les trajectoires, tous les ballons. Et amener de la sérénité dans la défense ruthénoise sur les dernières minutes de la rencontre. Avant que Kerouedan ne double la mise à la 89e, d’une superbe balle piquée. Rodez va s’offrir une 3e victoire consécutive, synonyme du maintien, 2 à 0 face à Caen. Les Ruthénois vont donc enchaîner une 4e saison en Ligue 2. 

 

Bouton retour en haut de la page