Actualité

Aveyron. Le retour du 90 km/h sur l’ensemble du réseau routier

Pour se déplacer dans les territoires ruraux comme le département l’Aveyron, il existe peu d’alternatives à l’usage de la voiture. Dans le cadre de sa politique routière, le Département de l’Aveyron investit en moyenne près de 40 millions d’euros par an pour entretenir, moderniser son réseau routier, en améliorer la sécurité et offrir le meilleur confort aux usagers.

Un des principaux objectifs de la politique routière est de désenclaver le département, d’améliorer la desserte des cantons, des communes, des pôles d’activité économique et des sites touristiques.

La loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019 permet au Président du Département de fixer, sur les voies dont il a la compétence, une vitesse maximale autorisée supérieure de 10 km/h à celle prévue par le Code de la route. C’est ainsi qu’au printemps 2021, un relèvement partiel de la vitesse maximale autorisée à 90 km/h a été opéré sur 1040 km de routes départementales.

Dans un souci de limiter les différentes limitations de vitesse, pour une meilleure compréhension par l’usager, et de limiter les temps de parcours pour favoriser l’économie du territoire, l’Assemblée Départementale a inscrit dans son programme de mandature, adopté le 10 décembre dernier, l’objectif d’homogénéiser la limitation de vitesse maximale sur l’ensemble de son réseau routier à 90 km/h.

Le relèvement de la vitesse maximale autorisé concerne à présent les 13 sections du réseau principal maintenues à 80 km/h en 2021 et l’ensemble du réseau secondaire.

Les 13 sections comptent 44 km au total et ont fait l’objet d’une visite et d’une étude d’accidentalité. Cette étude a permis de distinguer les sections sans accidentalité marquée et celles dont l’accidentalité et l’infrastructure ne sont pas en lien, et il est ainsi proposé :

  • d’instaurer des limitations à 70 km/h sur les 9 sections de voie, d’une longueur de 13 km, où le relèvement de la vitesse n’est pas souhaitable,
  • de relever la vitesse à 90 km/h sur les 31 km restants de réseau structurant maintenus à 80 km/h en 2021.

Le réseau secondaire, d’une longueur de 4330 km, fait également l’objet du relèvement à 90 km/h, car il ne fait pas apparaitre de zones accidentogènes. D’après les données d’accidentalité sur la période 2016-2020, seulement 13% des accidents mortels ont été enregistrés sur ce réseau.

Une vitesse maximale autorisée à 90 km/h concernera ainsi 5371 km du réseau routier départemental. 540 km, hors et en agglomération, restent avec une limitation de vitesse à 50 ou 70 km/h.

Source
Département de l'Aveyron
Bouton retour en haut de la page