✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
ActualitéOpinion

Football. Un appel au boycott du Mondial au Qatar

Le 21 novembre va débuter la 22e Coupe du Monde. Celle-ci aura lieu au Qatar, et suscite des remous depuis quelques semaines, voir quelques mois. Et ceci pour plusieurs raisons : sociales, économiques ou écologique. Dans l’Aveyron, le collectif 12 Ensemble pour le Climat (ATTAC 12 ; CCFD-Terre solidaire 12 ; CPTAR ; comité Causse Comtal ; LDH Rodez ; MAN 12 ; solidaires 12 ; Vie Nouvelle) a souhaité réagir

Cela aurait dû être une grande fête du football, et là, ça va être un scandale humain et écologique ! Il y a eu plus de 6 500 ouvriers morts sur les chantiers, et des conditions de vie et de travail proche de l’esclavage. Et puis choisir le Qatar, c’est dénué de bon sens. En raison de la météo, il y a 7 stades sur 8 qui seront climatisés ! Sans compter 160 vols quotidiens pour acheminer les supporters, soit un vol toutes les 10 minutes. 

Marc Gilbert n’est pas contre le football ou la Coupe du Monde. Mais il est agacé par le choix de ce pays, et les conséquences sociales et écologiques que cela génère. « Il y a aussi le problème des droits des femmes et des homosexuels, complète t’il. Sans oublier les conditions troubles de suspicion de corruption pour l’attribution, avec des enquêtes en cours… » Pour Alexandra Dubois, à l’heure où l’on réclame de la sobriété énergétique, c’est un très mauvais exemple envoyer aux français :

Depuis 2010, les ONG alertent. On a aujourd’hui une parole légitime, et surtout faire réagir pour que ça ne se reproduise pas. Alors, on appelle au boycott de ce mondial. Chaque téléspectateur en moins, c’est un petit pas.

Quid de l’après Mondial ?

Les représentants du collectif s’interrogent aussi sur l’après-mondial. Sur le devenir des infrastructures, des stades, de ce qu’il va rester pour les générations futures. Pour Laurent, un autre point rend perplexe :

Il faudrait remettre de l’éthique au milieu du terrain, retrouver des valeurs. Il y a eu plus de 6 500 morts pour la construction des infrastructures, des stades. On va donc laisser des footballeurs jouer sur des cimetières…

Absolument pas contre le foot, certains étant même des passionnés de ce sport, ils veulent surtout convaincre, informer et alerter. Et envisagent donc des actions avant et pendant le Mondial. En restant évidemment ouvert au débat. 

L’appel du collectif au boycott de cette compétition. @ruthénois.com

 

Bouton retour en haut de la page