✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité

Politique. Les élus de « Rodez Citoyen » veulent des réponses !

Les élus de l’opposition, Rodez Citoyen, sont sortis ulcérés du dernier conseil municipal de la ville, vendredi dernier. La raison de leur courroux, trois questions écrites et un vœu pour rejeter la réforme des retraites, auquel le maire n’a pas souhaité répondre.

Les élus indiquent qu’ils ont fait la demande dans les temps, et respecté le règlement. « Si le maire a refusé, détaille Marion Berardi, c’est qu’il n’avait pas de réponse à apporter ! » regrettent-t-ils.

Le vœu émis par les élus traitait d’un texte concernant la réforme des retraites. Souhaitant faire voter le conseil municipal, pour qu’il prenne position et désapprouve le projet. Ce qui n’a pas été acté par le maire comme le confie Marion Berardi : « il l’a renvoyé en commission, sans faire voter. On sait que lui, ça le dérange, parce qu’il est pour le projet de réforme. Alors que sa majorité est divisé puisque certains manifestent. On demandait un vote. Là, c’est balayé sous le tapis, alors que c’est local. Avec des mobilisations historiques et que cela va aussi impacter les agents de la mairie de Rodez ».

Concernant les questions, les élus ont voulu évoquer le groupe de travail égalité femmes/hommes, « qui ne se réunit pas alors que le maire a annoncé vouloir mettre en place des formations pour les élus et les agents » selon leurs dires. Autre sujet abordé, l’absence de journal municipal depuis presque qu’un an. Mais ils ont surtout voulu faire part de leur inquiétude concernant le service culture de la mairie, comme l’explique Alexis César.

« Tous les agents de ce service sont soit partis, soit mutés dans un autre service. Il n’y a plus personne. Sur l’organigramme que nous a donné le maire, ils sont désormais regroupés en un seul pôle avec peu de personnel pour beaucoup de tâches. Cela nous inquiète. Surtout que l’on va bientôt être la seule ville d’Occitanie sans service culture ! » lancent les élus de Rodez Citoyen qui espèrent que « le maire va réagir et apporter des réponses à leurs interrogations. Sans forcément attendre le prochain Conseil Municipal ».

Bouton retour en haut de la page