✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Football
A la Une

Ligue 2 : La victoire au courage du Rodez Aveyron Football

A Rodez, au stade Paul-Lignon, Rodez bat Quevilly 1 à 0 (mi-temps : 0/0)
Arbitre : Aurélien Petit
2577 spectateurs
But Rodez : Boissier (61e)
Rodez : Mpasi, Boma, Danger, Raux-Yao, Senaya puis Buadès (82e), Younoussa puis Mendes (87e), Boissier, Rajot, Abdallah, Corredor, Depres puis Soumano (64e). Avertissements : Mpasi (21e), Depres (59e).
Quevilly : Boulay, Sissoko A, Ben Youssef, Cissokho T, Pendant, Smith puis Jung (71e), Sidibé, Gbelle puis Bonnet (90e), Camara puis Bangré (82e), Mafouta, Soumaré. Avertissement : Sidibé (55e).

Les trombes d’eau et la coupure de 15 jours en raison de la trêve internationale n’ont pas eu raison du Rodez Aveyron Football. Les joueurs de Didier Santini ont enchaîné une quatrième victoire consécutive, en venant à bout de Quevilly 1 à 0, pour le compte de la 29e journée de Ligue 2.

Pourtant, ce n’était pas vraiment un temps à jouer au football. Tout l’après-midi, des trombes d’eau se sont abattues sur le piton ruthénois, la grêle venant même s’inviter juste avant le début de la rencontre. Alors la première mi-temps n’a forcément pas été très alléchante côté jeu. Les joueurs ont dû user de longs dégagements, et être très concentrés pour éviter de se faire piéger. Rodez a su être en place défensivement, faire le dos rond pendant la première période, se procurant quand même quelques occasions, comme à la 38e, avec une tête de Corredor. Les deux équipes rentreront aux vestiaires sur un score nul et vierge.

En deuxième période, les deux équipes ont essayé de produire un peu plus de jeu, même si l’état de la pelouse était toujours compliqué. Rodez trouvera finalement la faille à la 61e. Sur un ballon mal dégagé, Boissier, du plat du pied, donnera l’avantage à ses coéquipiers.

Des Ruthénois qui vont alors défendre bec et ongles ce petit but d’avance, synonyme d’une nouvelle victoire précieuse. Et qui vont devoir être solidaires pour contrer les tentatives de Quevilly, bien décidé à égaliser, notamment dans les arrêts de jeu, comme à la 91e, où le but de Jung a été refusé pour hors-jeu, ou à la 94e, quand Bangré a manqué le cadre d’un cheveu…

De quoi faire stresser les supporters, alors que Soumano avait eu la balle du break à la 67e, à la 89e ou encore à la 93e… Finalement, Rodez s’impose sur le plus petit des scores, 1 à 0. Mais cela lui permet de s’installer à la 13e place du classement.

Prochain rendez-vous sur la pelouse de Dijon, samedi prochain. Face à une équipe relégable, Rodez a encore un bon coup à jouer…

Bouton retour en haut de la page