✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité
A la Une

La mobilisation agricole pour défendre l’élevage en Aveyron prend de l’ampleur

Depuis mardi matin, les Jeunes Agriculteurs et la FDSEA Aveyron ont entrepris une action de blocage routier sur la RN88, au niveau du pont de Tanus. Dès jeudi 25 janvier après-midi, ils donneront une autre dimension à cette action, en mettant en place un deuxième point de blocage sur la RN88 à Séverac ainsi qu’une opération escargot sur l’A75.

La première journée et nuit de mobilisation sur la RN88, montre à quel point les agriculteurs veulent se faire entendre. Ils ont été nombreux à s’organiser pour rejoindre le blocage. Plus d’une centaine d’agriculteurs de tout le département a veillé dans la nuit du 23 au 24 janvier sur le pont de Tanus, où la relève a été assurée au petit matin. L’action de blocage sur ce lieu se poursuit.

Depuis cet après-midi des agriculteurs JA et FDSEA aveyronnais ont rejoint les agriculteurs cantaliens sur l’A75, sortie 29.

Pour donner de l’ampleur à l’action syndicale dans notre département, un deuxième point de blocage sera donc mis en place à partir de jeudi vers 14h sur la RN88 au rond-point Sévérac. De là, des tracteurs partiront sur l’autoroute A75 pour une opération escargot.

Les revendications restent inchangées. Que ce soit sur les lois EGAlim, les accords internationaux, les contrôles et les paiements PAC, le renouvellement des générations en agriculture, la surcharge administrative : « nous demandons du bon sens au Gouvernement dans ses décisions ! », déclarent les manifestants.

DR
Source
FDSEA 12
Bouton retour en haut de la page