ActualitéFootballRodez

D2 Féminine. « Il y a une semaine à faire à fond »

En match en retard, Rodez a battu logiquement la lanterne rouge, Mérignac-Arlac, 5 à 1. 

Ruthénois.com : Êtes-vous satisfait de la prestation de votre équipe, malgré ce but encaissé ?

Mathieu Rufié (Coach des Rafettes) : Ce qui me fait râler effectivement, c’est que l’on ne doit pas encaisser ce but contre Mérignac ! Même si c’est une équipe qui a progressé, je trouve. Qui est volontaire. Non, le contenu global du match, il est insuffisant. La première mi-temps, ce n’est pas normal. C’est loin des attentes. Et la seconde, elle est plus conforme, plus sérieuse, mais ce n’est pas non plus optimal.

Ça veut dire qu’il faut remonter le curseur, avant le gros match attendu dimanche à Nice, votre dauphin ?

La saison, elle est longue. Ça fait plusieurs fois que je le dis. Ça fait deux ans qu’on n’a pas fait une saison entière. Remonter le curseur pour Nice ? Elles sont intelligentes, elles savent ce qu’elles ont à faire. Elles ont toutes envie d’aller à Nice, gonfler à bloc. Il y a une semaine à faire à fond.

Finalement, ce match reporté, une semaine avant Nice, n’est-ce pas le bon timing pour voir ce qui ne va pas et être prête dimanche ?

Je ne sais pas. Le match de Nice, il est coché depuis longtemps. Celui-là, il était au même niveau que les autres. Parce qu’il faut savoir les gagner. Après, c’est en deçà de ce que j’espère de mon équipe. Maintenant, ce n’est pas évident non plus de jouer une équipe qui n’a plus rien à jouer, qui met de l’agressivité, qui est volontaire, et qui tente des choses, parce qu’elles ont joué la contre-attaque. Elles se sont vite et bien projetées vers l’avant. Nous, on était loin. Il faudra l’aborder de manière plus sérieuse contre Nice.

Rodez a désormais 8 points d’avance sur son prochain adversaire, Nice. En cas de victoire, à Nice, dimanche, les Rafettes valideraient définitivement leur billet pour la D1 la saison prochaine. En cas de nul, Rodez aurait encore une victoire à assurer, pour être sûr d’évoluer en D1 l’année prochaine. 

Bouton retour en haut de la page